Femen, confirmation d’un racisme avéré

Je me sentais déjà en désaccord avec les FEMEN, à cause de leur approche universaliste à 2 francs. Oui, n’ayons pas peur des mots, j’ai bien écrit « approche à 2 francs »…

J’ai pu être modérée à leur égard en général, car même si elles me semblent pleine de préjugés, leurs actions peuvent servir à certaines…

Mais leur réponse aux femmes musulmanes me laisse tout simplement sans voix…

Les FEMEN ne saisissent juste pas la portée de leur privilège blanc. Mais jugez plutôt par vous même de la traduction en français, de leur réponse aux femmes musulmanes (Avant de vouloir souligner que la traduction est peut être foireuse, remontez la source anglaise de la source de cette traduction…Vous êtes toujours là?).

“Elles disent qu’elles sont contre les Femen, mais nous affirmons que nous sommes là pour elles. Elles écrivent sur leurs pancartes qu’elles n’ont pas besoin d’être libérées, mais leurs yeux disent “aidez-moi”. Vous savez, à travers toute l’histoire de l’humanité, les esclaves ont nié être esclaves. Nous sommes fières de porter des idées progressistes dans le monde entier, toutes les idéologies ont l’endroit où elles sont nées mais l’idée de liberté n’a pas de nationalité ou de location spécifique, c’est une idée universelle qui est partagée par les femmes arabes également! Pourquoi doivent-elles couvrir leurs corps ? C’est le début du processus”.

Source ici

Et ça va les chevilles? Chères Femen, dear white saviors, que feraient ces paaaauvres musulmanes sans vous? Mais oui, elles ont sûrement besoin que vous parliez à leur place. Vous ne les comprenez pas, mais vous savez qu’elles sont opprimées : c’est sûrement votre magnifique teint blanc qui vous souffle LA vérité *sarcasme*.

Quel mépris suinte de vos propos! Non décidémment, elles n’ont pas besoin de vous.

Peut être d’autres l’ont ce besoin…Mais vraiment, par pitié, épargnez votre condescendance à celles qui ne vous ont rien demandé.

Leur paternalisme dégoutant devrait trahir le problème qu’elles sont. Elles arborent la même attitude détestable de ces hommes soit disant féministes, qui refusent de prendre un siège arrière dans la lutte, même quand ça leur est expressement demandé.

Non, Femen, vous n’êtes pas là pour elles, vous voulez être là, à la place d’elles. Grandement problèmatique, grandement…

Bref, leur racisme ne me laisse pas seule indifférente, et je vous invite à lire cette belle critique aussi et les liens qui s’y rattachent.Pour ceux qui doutaient du racisme des FEMEN, en voilà une preuve de plus.
Advertisements

12 thoughts on “Femen, confirmation d’un racisme avéré

  1. Sana aller jusqu’à les taxer de racisme , je m’arrêterais en chemin à « arrogance » . Les Femen sont limitées par ce qui est devenu leur célébrité et qu’elles croient légitimement fondée, alors qu’il s’agit d’un spectacle souvent éphémère et complaisant . A partir de cette célébrité, elles s’érigent en donneuses de leçons universelles et passent à côté des réalités des autres.
    Les résultats ne sont pas à la mesure du psectacle.

  2. Ping : Intersectionnalité | Pearltrees

  3. Un mouvement soutenu par caroline fourest est forcément suspect, comme qui dirait. Mais je suis pris d’un doute, tout de même.
    Elles-mêmes ne sont pas éditocrates multi-cartes d’un des pays les plus influents du monde, et ne déversent pas régulièrement leurs avis sur le monde depuis ces très copieuses hauteurs médiatiques.
    Elles sont des femmes issues d’un pays certes massivement blanc, mais pris entre les murailles insensibles de la forteresse européenne et l’impérialisme grand-russe qui continue de penser que l’Ukraine n’est pas vraiment un pays, mais une province temporairement autonome.
    Le tout sur fond de puissantes et réactionnaires églises orthodoxes…

    Est-ce qu’il n’y pas une très sérieuse probabilité que leur  » paternalisme  » apparent (des femmes blanches qui expliquent la vie à des non-blanches) soit en fait une forme de  » sororité  » (entre femmes de pays peu puissants, peu démocratiques, et dont la religion dominante est un terreau très fertile de misogynes politiquement influents) ?
    Et qu’ensuite des pseudo-féministes racistes des nations puissantes les tirent dans une direction qu’elles ne voient parce qu’elles sont très très loin des débats qui agitent le féminisme français ou américain ?
    Le « privilège blanc » n’est pas exactement un monolithe, et ne semble pas toujours transposable tel quel hors des États-Unis. Je veux dire, être ukrainienne aux États-Unis, c’est avoir le privilège des blanches américaines, clairement. Mais être ukrainienne en Europe, c’est ne pas appartenir à l’espace Schengen, ni à l’Europe, vivre sur la route du gaz russe et ne pas avoir de voix politique ni d’un côté, ni de l’autre…
    Les questions nationales ne sont pas moins « intersectionnables » que les questions raciales, si ?

    Enfin, j’en sais vraiment rien. Le fait qu’elles agissent sans théoriser ne simplifie pas la lecture de leurs lignes politiques, mais ça me paraît malhonnête de ne parler que leur « blanchité » sans tenir compte de leur situation nationale spécifique.

    • Tu soulèves des points pertinents sur la répercussion du privilège dans tes différentes questions. Est-ce qu’être blanc en France est la même chose qu’en Asie ou en Afrique? Certainement pas. Le privilège revêt différents aspects selon l’environnement où on se trouve. Dans quelle mesure exactement? Je ne sais pas. Comme toi, je suis d’accord que le privilège blanc en Europe peut avoir des implications différentes du contexte américain.
      Néanmoins, ici je pense que parler de privilège blanc pour les femen n’est pas erroné.
      Les personnes de couleur pauvres non-européennes seront plus mal loties qu’elles. Se rappeler que ne pas être privilégié sur certains axes n’empêche pas le privilège sur d’autres. Donc certes, elles ne sont pas « européennes » (et ne jouissent donc pas de certains privilèges pratiques), beaucoup connaissent ou ont connu la pauvreté (donc pas de privilège de classe). Cela n’empêche pas qu’elles continuent de jouir du privilège de couleur : le blanc est la position par défaut. Je pense que c’est pourquoi elles pensent universelles leurs positions europo-centrées. Cela révèle assez clairement le privilège de ne pas penser à sa couleur (et donc de penser son point de vue étant objectif).
      Le plus gros problème ici, c’est que sororité ou pas, les femen se permettent de dire à d’autres comment elles devraient agir, et persistent même après qu’on leur indique que c’est insultant…Si tu considères quelqu’un comme égal, il devrait être évident de le considérer quand il se dit capable de ses propres décisions, et s’excuser quand tu le heurtes à répétition sur les mêmes choses.
      Ce n’est visiblement pas le cas ici : pas d’excuses, et même volonté d’imposer sa vérité sur d’autres.

  4. Tu oublies la citation d’Harriet Tubman : «  »Si j’avais convaincu plus d’esclaves qu’ils étaient bien des esclaves, j’aurais pu en sauver des milliers d’autres »
    Et celle de Leymah Gbowee « Nous avons tous deux seins et un vagin » et celle d’Ella Parker «  »Souvenez-vous, nous ne luttons pas pour la liberté du Noir seul, mais pour la liberté de l’esprit humain une plus grande liberté qui couvre toute l’humanité.”

    Alors quans des (sales?) Blanches parlent comme cela ce sont des racistes ?

    En tout cas, tous les masculinistes et les féministes pro-prostitution t’applaudissent.

    Je trouve, pour ma part, cela fort dommage.

    • Examinez votre privilège et on en reparlera…La position d’où on parle a de l’importance. Si vous refusez de le comprendre, vous n’êtes pas une alliée, et vous vous enfoncez juste dans une position raciste. Et si vous continuez votre « whitesplainning », je couperais vos commentaires (Me parler de l’approbation des masculinistes est juste insultant).

  5. Merci Merci Merci
    Marre de ce discours qui dit que les femmes musulmanes ne savent pas ce qui est bien pour elles, qu’il faut les proteger d’elles memes ect…..
    Si une femme porte un voile sans contraite par sa propre decision ca ne veut pas dire qu’elle est faible d’esprit ou victime de quoi que ce soit.

  6. Ping : Femen | Pearltrees

  7. Ping : Féminisme | Pearltrees

  8. Ping : Intersectionnalité (Féminisme - LGBT) | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s